DÉCLARATION DU COSIM : Attentats de Grand-Bassam

  • COOL DJERE

Les Imams condamnent avec force

Le Conseil Supérieur des Imams en Côte d’Ivoire (COSIM) a appris avec stupéfaction, la nouvelle de l’effroyable série de fusillades intervenues ce dimanche à Grand-Bassam et qui auraient fait plus d’une vingtaine de morts. En ces moments très douloureux où c’est tout notre pays qui est attaqué, les Imams de Côte d’Ivoire voudraient dire leur profonde affliction, leur compassion pour les victimes et leurs familles.

Les méthodes barbares mises en œuvre par les terroristes montrent bien que ceux ci n’ont d’autre but que celui d’endeuiller les familles. Rien, absolument rien dans leurs actes ne recèle une once de revendications religieuses et n’a de véritables rapports avec l’islam, une religion qui interdit d’ôter la vie d’autrui.

En Islam, la vie est sacrée, comme le proclame d’ailleurs de façon catégorique le Coran « Quiconque tuerait une personne non coupable d’un meurtre ou d’une corruption sur la terre, c’est comme s’il avait tué tous les hommes. Et quiconque lui fait don de la vie, c’est comme s’il faisait don de la vie à tous les hommes » coran chapitre 5 verset 32.

Les déviances auxquelles se livrent certains extrémistes venus d’ailleurs, ne sauraient en aucun cas remettre en cause cette vérité première. Le COSIM a toujours exprimé sa ferme condamnation, chaque fois que de tels actes ont été commis dans d’autres pays. S’agissant de notre pays, la Côte d’Ivoire, les Imams ainsi que tous les musulmans condamnent avec force ces ignobles assassinats.

Les musulmans ivoiriens qui, dans leur ensemble, pratiquent un Islam de tolérance et de Paix ont toujours bénéficié d’une écoute attentive de la part des autorités politiques qu’ils soutiennent sans réserve, dans leur tâche si difficile de lutte contre le terrorisme. Et ils ont toujours vécu dans l’entente et le respect mutuel avec toutes les autres religions. Par la grâce de Dieu, notre pays avait été épargné par ce phénomène planétaire. Par la grâce de Dieu également, notre pays saura y faire face avec détermination, dans l’union sacrée de tous ses enfants. Le COSIM demande à tous les musulmans de Côte d’Ivoire d’agir avec discernement et de garder leur sérénité. Il réaffirme sa pleine solidarité avec tous leurs compatriotes face à ces tragiques événements qui frappent toute la nation dans ces différentes composantes.

Tout en réitérant sa compassion aux familles et son soutien aux autorités, le COSIM prie pour que de tels actes ne se reproduisent plus jamais.

Amine, Amine, Amine

Fait à Abidjan le 14 mars 2016

LE COSM

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog